Passeport pour le désert : un palier à semelle igubal sans graisse oriente des panneaux solaires

décembre 3, 2020

Une série élargie de paliers à semelle igus pour profilés carrés convainc en tests en laboratoire avec une durée de vie de plus de 72 ans

Le palier à semelle igubal sans entretien et à longue durée de vie assure l’orientation fiable et sans graisse de modules solaires. (Source : igus)

Pour que les panneaux solaires puissent générer le plus d’énergie possible, les exploitants de parcs solaires misent sur des modules mobiles qui suivent automatiquement le soleil, offrant ainsi un rendement plus élevé. igus a mis au point un palier à semelle igubal ESQM dédié au logement de ces modules montés sur des profilés carrés et vient d’ajouter deux nouvelles tailles à cette gamme. Les exploitants de parcs solaires disposent ainsi d’une solution sans graisse, résistante à la saleté et à la poussière dont la durée de vie a été testée en laboratoire et est garantie 25 ans.

Le secteur photovoltaïque est en pleine expansion. En Allemagne, le nombre d’installations mises en service rien qu’au premier semestre 2020 est de 20% supérieur à celui de la même période en 2019. Tels sont les chiffres fournis par la fédération allemande de l’industrie solaire. L’Allemagne ne fait pas figure d’exception ici. Le monde entier mise sur l’énergie solaire. En Espagne, 19% du courant électrique généré est d’origine solaire. Les constructeurs de ces installations photovoltaïques de grande taille font face à une concurrence accrue et doivent réduire leurs coûts pour survivre. Les coûts liés à la génération du courant doivent être aussi faibles que possible et les modules doivent fournir leur maximum. Pour cela, de plus en plus d’exploitants font appel à des modules bifaciaux qui captent la lumière non seulement par leur face avant, mais aussi par leur face arrière. Pour garantir un logement sûr de ces panneaux solaires sur des tubes carrés, igus avait mis au point une gamme de paliers à semelle ESQM offrant une solution testée et fiable en polymère hautes performances. « Ce palier fait l’objet d’une demande tellement forte de la part du secteur solaire qui nous venons d’ajouter deux nouvelles tailles à la série, 100×100 mm et 140×140 mm. Dans ses tailles déjà existantes de 110×110 mm et de 120×120 mm, le palier est déjà utilisé à plus de 500.000 exemplaires sur des tubes carrés, partout dans le monde. Les nouvelles tailles vont nous permettre de fournir une solution durable à de nouveaux fournisseurs », explique Christophe Garnier, Responsable Division igubal chez igus France.

Test : le palier tient 72 ans

Le palier à semelle igubal se compose d’un boîtier en polymère igumid G et d’une calotte en iglidur J4. Ces tribo-polymères permettent au palier de résister aux UV et d’être insensible à la corrosion. Le palier est également sans graisse, ce qui le rend insensible à la poussière et à la saleté et rend tout entretien superflu. Il compense aussi facilement les défauts d’alignement, provoqués par un sol inégal par exemple. Dans le laboratoire de tests igus d’une superficie de 3.800 mètres carrés, la durée de vie, la résistance à l’usure et la robustesse du palier ont été testées en conditions réelles correspondant aux sollicitations quotidiennes en exploitation et simulées en accéléré. Le nombre de mouvements atteint à une charge de 1,5 tonne correspond à une durée de vie de 72 ans. En conséquence, igus accorde une garantie pour une durée de vie de 25 ans, qui correspond à la durée de vie standard d’un module solaire.

Retrouvez ici de plus amples informations sur le palier à semelle pour le secteur solaire.

Visionnez la vidéo du test sur notre chaîne YouTube igus France.

Filename: PM4520-FR.pdf

Filename: PM4520-FR.docx

Filename: PM4520-1.jpg

Commentaire sur cet emploi

S’il vous plaît écrire un commentaire.

Votre commentaire sera modéré par un administrateur avant l’activation.




Mots-clés articles :

solar solar technology