Les câbles chainflex sans PFAS, gages de sécurité pour l’homme, la nature et les entreprises

mai 15, 2024

Les câbles chainflex renoncent à l’emploi de PTFE et de PFAS, avec le label « sans PFAS » à titre de garantie

Les câbles chainflex sans PFAS, gages de sécurité pour l’homme, la nature et les entreprises
Les câbles chainflex renoncent à l’emploi de PTFE et de PFAS, avec le label « sans PFAS » à titre de garantie

Certains composés de polytétrafluoroéthylène, PTFE en abrégé, sont considérés, comme les produits chimiques de la famille des PFAS, comme des « produits chimiques éternels » avec des conséquences potentiellement nocives pour l’environnement, l’homme et la faune. C’est la raison pour laquelle l’Union européenne œuvre en faveur d’une interdiction de ces substances. Par le label « sans PFAS », igus montre que ses câbles chainflex ne contiennent pas de produits chimiques de ce type et offre dès à présent à ses clients une assurance quant à leur utilisation en cas d’interdiction.

PFAS ? PTFE ? Des produits chimiques, probablement. Mais quoi concrètement ? Ces abréviations renvoient en effet à des composés chimiques que l’on retrouve dans de nombreuses applications de la vie quotidienne. Le polytétrafluoroéthylène (PTFE) par exemple, est mieux connu sous le nom de marque Teflon. Les substances per- et polyfluoroalkylées (PFAS) sont présentes dans les vêtements enduits, le papier sulfurisé, les extincteurs, le maquillage ainsi que de nombreux plastiques. Les PFAS étant très peu dégradables une fois dans l’environnement et ayant une longue durée de vie, l’Union européenne s’emploie actuellement à limiter l’emploi voir même à interdire plus de 10 000 de leurs composés. Afin de se prémunir à temps contre une interdiction, les entreprises industrielles exigent de plus en plus souvent une absence de PFAS de la part de leurs fournisseurs de matières plastiques. igus y répond en apposant le label « sans PFAS » à ses câbles chainflex.

95 % des câbles chainflex sont sans PFAS

Dès à présent, le spécialiste des polymères renonce à l’emploi de ces produits chimiques dans 95 % de ses câbles, offrant ainsi à ses clients une sécurité de planification pour le cas où une interdiction entrerait en vigueur dans toute l’UE. Tous les câbles chainflex portant le label « sans PFAS » sont constitués de matériaux (isolation, gaine, rubans, etc.) exempts de composés fluorés. N’entrent pas en ligne de compte de possibles impuretés ou valeurs mesurées limites qui ne peuvent être totalement exclues en raison d’influences extérieures par exemple. Ainsi, igus répond déjà aux exigences internationales, l’exportation de PFAS étant déjà limitée, soumise à déclaration ou soumise à autorisation dans quelques pays. « Avec le label ‘sans PFAS’, nous offrons une assurance à nos clients et nous nous engageons encore plus énergiquement en faveur de la durabilité visée par igus en renonçant à des composés nocifs », explique Benoit Melamed, Responsable Projets câbles chainflex chez igus France.

Une gamme de plus de 1 450 câbles

Les câbles chainflex ont été conçus pour un usage dans les applications en mouvement et sont utilisés dans de nombreux équipements partout dans le monde. Ils assurent un guidage fiable de l’énergie dans les chaînes porte-câbles et trouvent leur emploi dans les grues, les machines-outils ou dans la robotique par exemple. La gamme chainflex se compose maintenant de plus de 1 450 types de câbles. igus propose des câbles de commandes, bus, de données, de puissance pour moteurs, fibre optique et bien d’autres. Ces câbles se distinguent par une longue durée de vie et une grande robustesse, des qualités que l’entreprise doit notamment à son propre laboratoire de tests. Dans ce laboratoire qui occupe une superficie de 3 800 m² au siège de l’entreprise à Cologne, les spécialistes igus soumettent les câbles à plus de deux milliards de cycles de tests par an. L’expertise acquise lors de ces tests explique aussi pourquoi l’entreprise a décidé, voici maintenant plus de dix ans, d’accorder une garantie de 36 mois sur les câbles chainflex, qui a récemment été élargie à 4 ans. Suite à cette expérience positive, igus a fait passer la garantie de trois à quatre ans l’année dernière. « Une autre façon d’augmenter la sécurité de planification et de fonctionnement lors de l’achat de nos câbles, au-delà de la question des PFAS », ajoute Benoit Melamed.

Cliquer ici pour en apprendre plus sur les câbles chainflex sans PFAS.

Filename: PM1224-1.jpg

Filename: PM1224-FR.docx

Filename: PM1224-FR.pdf

Article keywords:

PFAS