1,136 milliard de chiffre d’affaires, 6,7 % de clients en plus et 247 nouveautés 2024 présentées sur la Foire de Hanovre

avril 30, 2024

Le groupe igus augmente le nombre de clients actifs en 2023 avec un léger recul du chiffre d’affaires de 1,65% (+ 1,2 % en France) et envisage 2024 avec un nombre record d’innovations

L’applicationigusGO bénéficie de l’expérience de 60 ans de recherche sur les polymères, de centaines de milliers de résultats de tests et de millions d’applications.

1,136 milliard de chiffre d’affaires, 6,7 % de clients en plus et 247 nouveautés 2024 présentées sur la Foire de Hanovre
Le groupe igus augmente le nombre de clients actifs en 2023 avec un léger recul du chiffre d’affaires de 1,65% (+ 1,2 % en France) et envisage 2024 avec un nombre record d’innovations

Après deux années de croissance rapide (57 % au total, 49% en France), igus est parvenu à maintenir son chiffre d’affaires d’un milliard d’euros en 2023 dont plus de 28,4 millions en France et ce malgré une économie mondiale difficile. En 2024, l’entreprise continue à investir en matière d’innovations en présentant 247 nouveaux produits et élargissements de gammes des plastiques en mouvement et services numériques. Des solutions plus économiques et de meilleure qualité pour les mouvements sans graisse, l’automatisation à petits prix et des produits réduisant les émissions de CO2 en sont les principaux critères. L’appel à l’intelligence artificielle (IA) a permis de regrouper des centaines de milliers de données de tests et des millions d’applications issues de 60 ans d’expérience igus dans un outil de recherche de solutions simple pour l’objectif de « zéro lubrification » : l’application igusGO. 433 millions d’euros investis au cours des trois dernières années, dont environ la moitié rien qu’en Allemagne, accélèrent ce progrès technique et la livraison à partir des stocks partout dans le monde. Cette tendance devrait se poursuivre en 2024.

Malgré un contexte économique mondial tendu, le groupe igus a augmenté le nombre de ses clients actifs de 6,7 % en 2023 pour réaliser un chiffre d’affaires annuel de 1,136 milliard d’euros dont 28,4 millions d’euros en France. En conséquence, le groupe n’a enregistré qu’une légère baisse de 1,65% par rapport à l’année précédente, tandis que la filiale française a même réalisé une légère croissance. « Les baisses cycliques du nombre de clients réguliers ont été largement compensées par de nouveaux clients et de nouvelles applications. Nous sommes confiants dans la poursuite de notre croissance en 2024. Le premier trimestre a été relativement difficile mais les prévisions pour l’ensemble de l’année 2024 sont bonnes », déclare Franck Roguier, Directeur des Ventes dry-tech chez igus France. « Nous envisageons l’avenir avec optimisme pour de gros projets tels que l’alimentation en courant quai des porte-conteneurs dans le port de Hambourg, qui pourraient bientôt être dupliqués dans des ports français, ajoute Benoît Dos Santos, Directeur des Ventes e-chain chez igus France. « Les exigences et les souhaits de nos clients nous poussent toujours vers de nouvelles start-ups internes. Nous combinons notre technologie de base des plastiques en mouvement avec la numérisation et l’IA. Nous sommes sur la bonne voie pour que la numérisation devienne une technologie établie chez igus. C’était la seule façon d’avoir des succès comme avec nos plastiques intelligents, la plateforme robotique RBTX ou l’application igusGO pour atteindre l’objectif « zéro lubrification ».

247 nouveautés, des solutions pour la fabrication de batteries au bras de robot mobile

Cette année, 247 nouveautés ont été présentées par igus sur la Foire de Hanovre. Les paliers fortes charges pour machines lourdes sont parmi les éléments décisifs de l’objectif « zéro lubrification ». Trois nouveaux matériaux sur stock arrivent sur le marché ayant déjà fait leurs preuves auprès des utilisateurs et des fabricants d’excavatrices. « ‘igus, supprime la graisse dans la pelleteuse !’ peut dès à présent être réalisé par commande vocale dans l’application igusGO », explique Franck Roguier. « C’est là que les technologies des matériaux et l’IA convergent, fournissant un accès facile et sécurisé à des millions de données probantes pour tous les professionnels de l’industrie du monde entier via le chat IA. » L’application est basée sur des centaines de milliers de données de tests et des millions d’applications issues de 60 ans d’expérience igus. Mais la durabilité va au-delà de l’absence de lubrification : Avec une nouvelle couronne d’orientation composé de 50 % bois et de 50 % de polymères hautes performances, igus va encore plus loin pour intégrer des matières premières renouvelables dans la production industrielle. La vaste gamme de solutions sans PTFE et PFAS pour les paliers lisses ainsi que la garantie globale de 4 ans pour tous les produits igus avec calcul de la durée de vie en ligne sont aussi des avancées vers une véritable durabilité. La stratégie de nombreuses entreprises visant à construire des usines de batteries en Europe est également durable. Les batteries sont fabriquées dans des salles sèches et cela nécessite des composants de machine qui soient sans graisse et ne deviennent pas cassants. igus fournit maintenant une multitude de produits pour ces produits, tous testés dans des laboratoires secs construits à cet effet. Et le « ReBeL on Wheels » prouve entre autres que l’automatisation de pointe peut être abordable pour presque toutes les usines. Le bras de robot ReBeL sur un véhicule autonome économique comme solution pour les PME ett disponible à partir de 23.390 €, tandis que la variante éducative pour les universités et les écoles est proposée à partir de 19.100 €.

433 millions d’euros d’investissements en trois ans, le rythme se poursuit

Le fait qu’igus élargisse constamment la gamme des produits en plastiques en mouvement, toujours avec l’objectif d’améliorer tout ce qui est en mouvement, est une conséquence de la stratégie d’entreprise sur le long terme. Après avoir réalisé un chiffre d’affaires d’un milliard d’euros en 2022, le groupe igus a fixé un nouvel objectif : un million de clients industriels par an. À l’époque, cela signifiait une multiplication par environ 5,5. « C’est pourquoi nous sommes heureux d’avoir au moins un peu rapproché cet objectif en 2023 », déclare Benoît Dos Santos. « Au cours des trois dernières années, nous avons investi 433 millions d’euros dans ce plan, dont 210 millions d’euros sur le site de production de Cologne. » Il s’agit notamment de la nouvelle usine de 22 000 m², de nouvelles machines, installations et innovations informatiques, par exemple pour les applications autour du concept « GO Zero Lubrication ». Ce chiffre reflète également un doublement stratégique des stocks mondiaux de pièces sur catalogue. « Malgré toute la révolution technique, les clients veulent avoir des livraisons en l’espace de 1 à 3 jours, et à des prix intéressants », explique Benoît Dos Santos. « Grâce à ces investissements, nous y parvenons mieux que jamais, même dans le monde entier. » Le délai de livraison médian dans le monde est actuellement de six jours, avec de nombreux projets d’ingénierie longs à l’avance. Les investissements se poursuivront au même rythme, également en 2024 et également en Allemagne. De nouvelles machines et solutions d’automatisation sont achetées pour la nouvelle usine de Cologne. De nombreuses start-ups internes s’y installent et forment un centre technologique dédié aux plastiques en mouvement. En outre, la transformation d’un immeuble de bureaux de 2 800 m² en un autre centre de start-up et de formation, également pour les clients, commence. Les expansions se poursuivent dans le monde entier, en mettant l’accent sur les délais de livraison courts. Des décisions concernant les mesures de construction ont déjà été prises pour la Chine, Taïwan, l’Inde, l’Italie, l’Espagne, la Pologne, les États-Unis, le Mexique et la Turquie. igus France prévoit de déménager dans de nouveaux locaux en 2025. Franck Roguier : « Nous investissons partout dans le monde, là où se trouvent nos clients. »

Filename: PM1724-1.jpg

Filename: PM1724-FR.docx

Filename: PM1724-FR.pdf

Article keywords:

corporate